Lignées Mâles: la domination de la lignée Sabi Pas (volet 1)

Le 28/04/2014
L'étalon Sabi Pas est à la base d'une formidable lignée de reproducteurs mâles, grâce à ses fils Jet du Vivier, Fakir du Vivier et Kronos du Vivier, tous issus de la fameuse poulinière Ua Uka. C'est en effet de ce rameau qu'est issu Coktail Jet, exerçant une domination notoire depuis une décennie maintenant sur le parc de nos étalons, tant en qualité qu'en quantité.


Coktail Jet (photo), fils d'une jument américaine (Armbro Glamour) est en effet un fils de Quouky Williams (Fakir du Vivier), mort seulement après deux années de production (1989, 1990).

En 2014, Coktail Jet réalise sa 20e année de monte au prix de 20 000 euros (dont 3 000 à la réservation). Non seulement, l'élève de Jean-Etienne Dubois est l'étalon le plus titré de l'histoire du trot (avec plus de 60 millions d'euros de gains remportés en France par ses produits), mais il est archi-représenté, avec pas moins de 35 fils (!) exerçant la reproduction cette saison. Parmi eux, on trouve le très influent Love You, tête de liste des étalons en 2013, mais encore Look de Star (5e en 2013), Kiwi (23e) et Jam Pridem (27e).
 

Love You est, lui aussi, déjà  très influent au stud book, avec 14 de ses produits stationnés au haras cette saison. Pour leur part, Look de Star et Kiwi comptent, chacun, cinq fils étalons, tandis que Jam Pridem est représenté par trois mâles. De manière directe, on trouve donc 63 étalons stationnés en France en 2014, issus directement, de Coktail Jet, soit plus de 12% du parc étalon.


Autre fils de Fakir du Vivier, Dahir de Prélong, qui a effectué sa dernière saison de monte en 2011 et pointait encore au 64e rang au hit-parade des étalons 2013,  est également influent à travers neuf de ses fils, dont le prometteur Rolling d'Héripré, entré au haras en 2010.

La lignée Fakir du Vivier est aussi représentée par Rainbow Runner, via Casino des Sports (trois de ses fils sont étalons) mais aussi son petit-fils Kool du Caux et arrière-petit-fils Treskool du Caux, ce dernier étant entré au haras en 2012.

 

Si l'on se penche sur la descendance mâle de Jet du Vivier, le frère aîné de Fakir, elle est perpétuée par six de ses fils dont Bassano (lui-même représenté par trois de ses rejetons), Chaillot (père de trois sires dont le tout jeune Tiégo d'Etang, entré au haras l'an dernier), et Insert Gédé (29e au palmarès des étalons 2013 et représenté également par deux de ses fils).

 

Enfin du côté du frère cadet, Kronos du Vivier, ce n'est pas mal non plus, grâce surtout à Vivier de Montfort, le père de Jasmin de Flore, 11e l'an passé au classement des étalons, et très en vogue actuellement avec Billie de Montfort. Ce Jasmin de Flore est représenté, lui aussi, par quatre fils au haras, en 2014. 

 

Ainsi, la présence de Sabi Pas se retrouve-t-elle, en ligne directe paternelle, chez plus de 100 étalons stationnés en France (sur 520 effectuant la monte en 2014).

 

Chargement en cours