88 étalons représentés lors de la journée du 22 juin

Le 23/06/2014
La réunion du Prix du Président de la République est la journée phare de Vincennes, avec ses quatre Groupe I à l'affiche et ses 1 267 000 euros distribués sur neuf courses. 121 chevaux ont pris part à cette réunion, issus de 88 étalons différents où les sangs de Coktail Jet et de Buvetier d'Aunou ont réalisé un malheur.

 

Cinq étalons ont été représentés par au moins trois produits, la palme revenant à Love You (Coktail Jet) avec huit représentants, dont le lauréat du Prix d'Essai, Booster Winner et Airport, 4e du Prix du Président de la République . Mais en terme de gains, Ready Cash a fait un petit peu mieux (113 700 contre 109 200), ses quatre produits ayant tous conclu à l'arrivée (Brillantissime, 2e du Prix Albert Viel, Bird Parker, 2e du Prix d'Essai, Axelle Dark 5e du Prix du Président de la République et Arlington Dream, 6e du Prix Raymond Fouard). Ganymède était, lui aussi, représenté par quatre produits, dont Athos des Elfes, le lauréat de ce Prix Raymond Fouard, Quinoa du Gers 6e du Prix René Ballière et Noir d'Eté, 7e du Prix B Deloison. Goetmals Wood et Jasmin de Flore avaient, de leur côté, trois partants. Le premier a dû se contenter de la 5e place de Bomba dans le Prix d'Essai tandis que le second a fait choux blanc.

Seize étalons avaient deux partants, la meilleure moisson étant à mettre au crédit de Rocklyn (109 040 euros), père d'Atlessima (Prix du Président) et d'Américan Dollar, 6e du Prix de Nesles. Orlando Vici (103 000 euros) a brillé grâce à Un Mec d'Héripré (Prix René Ballière), mais encore Rieussec, le père du lauréat du Prix Albert Viel (Boccador de Simm) et Look de Star, auteur de Vulcain du Vivier (Prix Xavier de Saint Palais) et du 3e du Prix du Président de la République (Al Capone Jet).  

Les trois autres étalons ayant donné un lauréat lors de cette réunion ont été Uronometro, le père d'Olmo Holz (Prix Bertrand Deloison), Ouragan de Celland, auteur de Vabellino (Prix de Grasse) et Install, père d'As d'Urfist (Prix de Nesles).

 

Si Coktail Jet n'avait pas un seul partant au départ, il s'est donc largement rattrapé par ses fils et petit-fils, étant le père de Love You (Booster Winner) lui-même auteur de Rocklyn (Atlessima) et de Look de Star (Vulcain du Vivier)

Buvetier d'Aunou a frappé encore plus fort, avec ses fils Ganymède (Athos des Elfes) et Install (As d'Urfist) et surtout Goetmals Wood, père de Rieussec (Boccador de Simm), Password (Uronometro) et Ouragan de Celland (Vabellino).


Dans cette ultra domination des étalons Dubois, seule la lignée mâle du trotteur français Quadrophenio s'est sortie d'affaire, grâce à son fils Orlando Vici, le père d' Un Mec d'Héripré qui a sauvé l'honneur en remportant -sur le tapis vert- le Prix René Ballière.  

Chargement en cours