MEETING ESTIVAL D’ENGHIEN : Prix Jean-Luc LAGARDERE

Le 19/08/2016
BIRD PARKER ou l’apothéose pour l’entraînement de Philippe ALLAIRE

L’épreuve la plus importante du meeting d’été disputée sur l’Hippodrome d’ENGHIEN, le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr.2, 2875m), est tombée dans l’escarcelle de BIRD PARKER (READY CASH) qui a pu contrôler assez aisément la course et notamment la belle attaque finale de sa principale rivale avant le coup YOUR HIGHNESS (CHOCOLATIER) dont la fin de course aura été magnifique, la 3e place revenant à un très bon ROCKY WINNER (CREDIT WINNER) qui confirme son retour à son meilleur niveau après son succès dans le Prix Dominique Savary (Gr.3) et qu’il pourra regarder les « bons » dans les yeux à l’avenir.

Ce faisant, BIRD PARKER remporte une nouvelle épreuve de prestige en 2016 après ses succès dans le Prix des Ducs de Normandie à CAEN et le Harpers Hanover à SOLVALLA. Son grand objectif de l’été sera bien entendu le Critérium des 5 ans qui se disputera le samedi 3 septembre à VINCENNES, il y retrouvera notamment son frère de père BOLD EAGLE et l’affiche s’annonce des plus alléchantes.

Issu du grand champion et déjà (il ne compte pourtant que 5 générations en piste) exceptionnel étalon READY CASH, BIRD PARKER a pour mère une fille du chef de race FAKIR DU VIVIER et pour grand-mère une descendante d’un autre immense traceur : FANDANGO. Ses premiers produits sont nés ce printemps.
 
Les Prix de la Haye et de Buenos Aires pour VALKO JENILAT

VALKO JENILAT aura été l’une des vedettes de ce meeting d’été, remportant les 2 courses qu’il aura disputée en l’occurrence les Prix de Buenos Aires (Gr.2, 4125m) et de La Haye (Gr.2, 2875m) faisant chaque fois parler sa grande tenue et sa dureté.

Estimé depuis longtemps, VALKO JENILAT avait-il d’ailleurs participé au Critérium des 5 ans en 2014 et raté de peu sa qualification directe au Prix d’Amérique lors du Prix Ténor de Baune enlevé par VULCAIN DE VANDEL en 2015. Revenu au mieux cet hiver après une longue interruption de carrière, VALKO JENILAT n’a probablement pas fini de faire souffrir ses adversaires.

Issu du « Levesque » KEPLER (CAPRICCIO) qui fut un performer classique ayant brillé dans les 2 disciplines, VALKO JENILAT a pour une mère une fille d’ECLAIR DE VANDEL qui provient de la même famille que les précoces URFEE, QUIZ, BABAR et autre RAMINA DES BROUETS tous exploités par Pascal DAULIER.

DAWANA reine d’ENGHIEN

Le meeting d’ENGHIEN fait aussi beaucoup la part belle à la jeunesse et à la vitesse. La pouliche de 3 ans DAWANA (READY CASH) dont la mère fut une classique (SANAWA, lauréate du Critérium des Jeunes) a dans la foulée de sa superbe 2e place dans le Prix Albert Viel (Gr.1, 2700m) en juin à VINCENNES trouvé plusieurs occasions de briller, s’imposant à 3 reprises en autant de sorties. DAWANA entraînée comme ses parents par Philippe ALLAIRE s’est-elle imposée dans les Prix de Berlin (Gr.3, 2150m auto), de Rome (Gr.3, 2875m) et Henri Cravoisier (Gr.3, 1609m, auto), battant chaque fois des rivaux différents, en l’occurrence toutes des femelles :DEESSE DE GUERON (MELCHIOR JET) dans le Prix de Berlin, puis l’italienne UNITED LOVE (CONWAY HALL) dans le « Rome » avant de résister à DOUCE REBELLE (SAM BOURBON) sur le sprint.
 
4 ans : TRADERS, CALITA WOOD et TONY GIO se partagent les victoires

La génération née en 2012 n’a pas été dominée comme chez les 3 ans par un seul cheval, les 3 épreuves principales ayant l’apanage de 3 sujets différents : CALITA WOOD (GOETMALS WOOD) a enlevé le Prix du Louvre (Gr.3, 2875m), TRADERS (READY CASH) le Prix de Milan (Gr.3, 2150m auto) et TONY GIO (VARENNE) ayant sur tapis vert et après disqualification de TRADERS, fait sien le Prix de Genève (Gr.3, 2875m).
Si l’on connaît la grande origine dont provient CALITA WOOD (en tant que fille de GOETMALS WOOD et la championne QUALITA BOURBON) on connaît moins celle des 2 transalpins.

TRADERS est un fils de READY CASH et d’une fille de GIANT CAT descendante de la championne CLASSICAL WAY (SPEEDY SCOT) placée d’un Prix d’Amérique.
TONY GIO est pour sa part un fils du crack VARENNE, étalon par ailleurs et de la classique ILARIA JET (fille de l’excellent père de mère PINE CHIP) meilleure pouliche de sa génération à 2 et 3 ans (gagnante de 3 groupe 1) et gagnante du Prix Jean-Luc Lagardère en 2010.

STATISTIQUES DES QUALIFICATIONS PAR ETALONS (actualisation au 23 août)


 
Chargement en cours