Semaine du 29 février au 8 mars 2017

Le 09/03/2017
Prix de Sélection (Gr.1) : DISCOURS JOYEUX s’offre un succès de prestige !

Le Prix de Sélection (Gr.1, 2200m, GP) qui ponctuait le meeting d’hiver 2016-2017 a comme son pendant sous la selle (Prix des Centaures) sourit à un 4 ans, DISCOURS JOYEUX (GOETMALS WOOD) qui a fini le plus vite après un parcours en position de « sniper », profitant des malheurs à l’entrée de la ligne droite du favori de 5 ans CARAT WILLIAMS (PRODIGIOUS) freiné dans sa progression alors qu’il faisait figure de vainqueur potentiel (il conclura 4e) par un incident de course, pour placer sa pointe de vitesse et s’imposer avec style devant son contemporain et grand animateur de l’épreuve DREAMMOKO (TIMOKO) et le 5 ans BLACK D’AVRIL (OCEANO NOX) courant de première avant d’entamer sa première saison de monte au Haras PRIEURE (14).

DISCOURS JOYEUX débutait au niveau groupe 1 à l’occasion de ce Prix de Sélection, mais il comptait 2 victoires de groupe 3 par l’entremise des Prix du Roule, l’été dernier à ENGHIEN (il dominait DREAM DARLING et l’excellent hongre DREAM DE NILREM) et de Riberac cet hiver où il devançait DREAM LIFE et sa demi-sœur DOKHA VEDAQUAISE. Ces succès avaient eu lieu sur des parcours de tenue pourtant, DREAM JOYEUX semble plus à l’aise sur les parcours de vitesse, comme il l’a montré ce samedi (il compte d’ailleurs 4 victoires sur des parcours plutôt réduits).
DISCOURS JOYEUX met dans la lumière la casaque de Jean-Yves ROZE et l’élevage de la famille DE FOLLEVILLE qui était représentée par Bertrand.
Issu du grand sire GOETMALS WOOD (AND ARIFANT), DISCOURS JOYEUX a pour mère QUELLE COPINE (ACHILLE) qui fut une jument « classique », à l’arrivée (2e) du Prix du Président de la République (Gr.1) remportée par QUITA D’ERONVILLE (QUITO DE TALONAY). A l’âge, QUELLE COPINE prit son record à l’attelage, trottant 1’11 durant l’été à VINCENNES lors de sa victoire dans l’important Prix Bernard Le Quellec (2100m, auto.).
Ainsi, QUELLE COPINE peut s’enorgueillir d’avoir trotté 1’11 à l’attelé et 1’12 sous la selle !!!
Jeune poulinière, DISCOURS JOYEUX est son premier produit, derrière suivent ECLATANT (un fils de TEXAS CHARM) inédit et sous le même entraînement de Thierry RAFFEGEAU que son frère, FESTIF CHARMANT par LOVE YOU et GRANDE COPINE, yearling par ROYAL DREAM.
QUELLE COPINE est pour sa part une fille d’ACHILLE (JIOSCO) et de HAIE (HETRE VERT) qui a très bien produit avec 6 gagnants (le E étant encore inédit) sur 9 produits dont PETITE CHERIE (+ de 300 000 € de gains) et BON COPAIN (+ de 235 000 €).
 

Prix Louis le Bourg (Gr.2) : DURZIE voit double


Pouliche en gros progrès cet hiver, DURZIE (JAG DE BELLOUET) a enchaîné un 2e succès de rang au niveau groupe 2 en s’imposant en pouliche dure dans le Prix Louis Le Bourg (Gr.2, 2850m, M). La pensionnaire de l’Ecurie Augustin-Normand a dominé DOMINATOR BLOND (KENOR DE COSSE) qui venait de montrer sa forme récemment, confirmant sa belle qualité.

3e DAHLIA DU RIB (OYONNAX) aura réalisé un meeting d’hiver complet, ponctué par 6 accessits au plus haut niveau.

Issue d’une fille du champion KERIDO DU DONJON (COKTAIL JET), DURZIE a pour grand-mère une fille du crack POTIN D’AMOUR.
 

Prix Félicien Gauvreau (Gr.2) : EYE OF THE STORM domine sans partage

Parti avec la confiance générale des parieurs, le beau EYE OF THE STORM (VILLAGE MYSTIC) n’a pas semblé souffrir pour épingler son 2e succès de Groupe 2 et demeurer ainsi invaincu en 5 sorties cet hiver à VINCENNES, s’imposant de toute une classe. Une nouvelle fois dauphin d’EYE OF THE STORM, ECLAIR DU THURE (PARIS HAUFOR) a ravi son entraîneur Daniel BETHOUART, la troisième place revenant à ELECTRO CADENCE (KAISY DREAM) qui s’est très bien comporté à distance du vainqueur. Pour mémoire, EYE OF THE STORM est issu des ventes de Yearlings de Deauville 2015.
 
 
Prix Ali Hawas (Gr.2) : EVIDENCE ROC confirme brillamment

A l’instar d’EYE OF THE STORM, la pouliche EVIDENCE ROC (PARIS HAUFOR) a confirmé sa domination naissante sur ses contemporaines dans la discipline montée en s’imposant, en force, dans le Prix Ali Hawas aux dépens d’ELEGANTE DU MONT (SAXO DE VANDEL) qui a probablement causé la meilleure impression (elle a perdu beaucoup de terrain sur une faute au départ) venant échouer d’assez peu. Courageuse, EPATANTE (VILLAGE MYSTIC) obtient la 3e place à distance.
 

FOCUS ETALONS : TORNADO BELLO (Haras du Cotentin, 50)


Fils et frère de cracks, TORNADO BELLO a été l’une des révélations 2016 sous la selle lorsqu’au printemps il fit tomber la championne SCARLET TURGOT dans le Prix Guillaume de Bellaigue (Gr.3) avant de confirmer cette valeur en septembre dans le Prix Camille Lepecq (Gr.2). Auparavant, le fils de JAG DE BELLOUET a fait ses preuves à un très bon à l’attelage, ayant remporté le Prix du Forez (Gr.3) ou été placé (5e) de THE BEST MADRIK dans le Critérium des 5 ans (Gr.1).

Entré au Haras en 2013, le frère d’OFFSHORE DREAM a signé son premier vainqueur à PARIS avec la véloce ELSA DE BELFONDS (élevée par Emmanuel VARIN) entraînée et drivée par Thomas LEVESQUE qui a dévoilé un beau changement de vitesse. TORNADO BELLO peut ainsi d’ores et déjà compter sur une vingtaine de 3 ans qualifiés pour s’illustrer durant la saison, dont ECLIPSE DE NEUVY lauréate en février à SAINT-GALMIER, EASY STAR placée à plusieurs reprises ou encore ETGIRL DES DOUITS qui s’est bien qualifiée cette semaine.

Accès à la fiche de TORNADO BELLO



PEDIGREE

 


STATISTIQUES DES QUALIFICATIONS PAR ETALONS (actualisation au 8 mars)

 
Chargement en cours